Sélectionner une page

Neva, DiscoEasy 200 ou Tornado imprimante 3D Mon avis

Neva, DiscoEasy 200 ou Tornado imprimante 3D Mon avis

Article mise à jour

Suite à un long échange téléphonique avec la personne en charge de mon dossier, celui-ci ma rassuré sur certains points.

  • Une mise à jour firmware sera proposé et disponible au publique d’ici les prochaines semaines permettant à l’utilisateur de lancer une impression via USB
  • Un scellement sera prochainement mis en place sur les cartons pour éviter au revendeur des reconditionnements sauvage ! Ça parait anodin mais, très important pour s’assurer que votre imprimante n’est pas de seconde voir troisième main …
  • Les problèmes d’accroche sont très souvent lié à une mauvaise utilisation de l’utilisateur novice, les problèmes lié à la technique sont minoritaire fort heureusement ( Pas de chance je fais parie de cette minorité )
  • Dagoma et ça je peux l’affirmer de retour expérience utilisateur, sont très à l’écoute de leurs client ! Donc n’hésitez pas à ouvrir un ticket depuis leur site internet en cas de problème vous y aurait une réponse rapide et toujours une solution au final, j’insiste sur ce fait le service après vente est irréprochable je les aient pourtant mis à rudes épreuves !
  • Enfin une solution à été trouvé à mon problème un échange pure et simple de machine à ma demande souhaitant basculer sur une DiscoEasy200. Ils ont accepté avec regret ils auraient préféré trouver la cause de mon problème lié avec la Neva. Se choix venant de moi je ne peu que les remercier d’accéder à ma requête.
  • Pour conclure, si vous êtes attiré par cette Neva rien ne vous empêche de faire un essai. Vous avez dans tous les cas un délais de 14 jours légal de rétractation, période pendant laquelle vous pouvez vous faire échanger ou rembourser votre machine.

Un article spécial arrivera la semaine prochaine… Un petit like de la page Facebook pour ne pas le rater !

Pour celles et ceux qui ne le savent pas Dagoma est une Start-up Française dont les locaux se situes à Roubaix pour la région des Hauts de France et à Pessac pour  la Gironde …..

Que fait Dagoma ?

Dagoma fabrique des imprimantes 3D. Deux models sont au catalogue au moment ou je rédige cet article. La Neva au tarif de 499 € La DicoEasy 200  299 € en kit à monter soit même et 399 € montée ( Comptez en option, mais incontournable sur ce model un écran à 49 €

Je vais vous faire ici un petit retour d’expérience concernant la Neva, premier model que j’ai acquis.

Ce model se veux plug and play, on achete, on branche et on imprime ! Bon ok, ça c’est sur le papier mais nous allons voir que dans les faits c’est pas toujours le cas …

Et en ce qui me concerne justement,

j’ai eu la détestable aventure d’acheter cette Neva chez Boulanger et non chez Dagoma directement.

Là les problèmes commencent, première imprimante déblage je constat que cette machine n’ est pas neuve. Retours SAV pour constatation et échange ! Chose faite, pas de chance la seconde ne fonctionne tout simplement pas !

Retours SAV pour la seconde fois ! Échange sans discuter ! Je décide de changer de magasin, j’aurais peut être plus de chance. Je ramène mon imprimante défectueuse, le monsieur du sav très sympa m’en donne une « nouvelle » ! Enfin, que je crois… Mais…  Méfiant, je décides d’ouvrir le carton et de faire un petit contrôle de la marchandise avant de sortir du magasin et la surprise désagréable, machine reconditionnée à la va comme je te pousse. Pas de mousse de protection, pas de cale de protection de transport sous le plateau, pas d’impression test sur le plateau  ( Comme il est d’usage chez dagoma … ) Bref on se fou de moi, je décide donc de me faire échanger mon imprimante directement dans les locaux Dagoma à Roubaix !

Très bon accueil ! Échange fait, je rentre à la maison je branche et je teste… Pas de chance test de l’impression via le câble usb relié au mac ça bug, je dois arrêter l’impression.

Deuxieme test, impression via le lecteur de cart sd. La encore déception, première couche trop haute une fois sur deux occasionnant un manque total d’accroche de l’objet sur le plateau ! En y regardant de plus près,  j’ai pu constater que beaucoup, pour ne pas dire trop de personnes étaient ennuyées avec cette Neva, qui se veux plug and play et destiné à une clientèle ne connaissent pas forcement l’impression 3d « techniquement parlant » mais, désireux de se faire plaisir en imprimant des petits objets ludiques voir même pratiques …

En parallel de cela j’ai acquis également une discoEasy 200 de chez Dagoma, cette imprimante est proposé à l’achat soit en kit à monter soit même,soit déjà assemblé. À dire vrais je n’ai pas rencontré de souci majeur lors de l’assemblage, qui m’a pris environ 3h. Attention toutefois, ce model s’adresse a un publique averti ! Pas de plug and play et des réglages en veux-tu en voila … C’est bien simple, en un mois de test j’ai passé 90% de mon temps à la régler et 10% à imprimer, sans que la qualité à ce jour soit mirobolante !

Je me tourne donc vers une imprimante « Lowcost » Made In China ( Ceci dit, l’électronique de nos deux petite française est made in China aussi ) Seule les structures de la Neva et de la discoeasy 200 sont fabriqués dans les locaux Dagoma en France ! Fabriqué d’ailleurs, il faut le souligner avec des imprimantes 3D, puisque ‘elle sont en pla  ( Bobines de filaments utilisés pour l’impression avec nos imprimantes 3D )

Revenons à nos moutons…  Je me tourne donc vers le model Tornado de chez Tevo, on en dit beaucoup de bien, donc on vas voir ça de plus près et voir si ils arrivant à faire mieux que les français.

Première étape, commandé en chine sur le site GearBeast au prix de 280 euros TTC ( Les prix varient de quelques euros régulièrement )

Livraison annoncé entre 15 ey 35 jours ouvrés et comme je suis un chanceux, on l’a vu plus haut 🙂 hé bien non détrompez-vous, je reçois ma Tornado 15 jours plus tard ! Donc satisfait du délais annoncé, qui est plus que respectable !

L’embalage n’a pas souffert du transport, premier constat ! C’est rassurant …

Déballé, le matériel est de qualité ! Assemblage en 20 minutes, sans même avoir pris le temps de lire la notice ! C’est dire la facilitée …

Montée, réglage du nivellement du plateau fait, je lance ma première impression pour voir ce qu’elle a dans le ventre … Et la surprise, sans aucun régalage elle me sort une pièce dix fois plus jolie, qu’avec ma Discoeasy 200 que j’essai de régler depuis 1 mois de quoi s’arracher les cheveux .. On va éviter de comparer avec la Neva, pour le coup qui est completement hors jeu !

Il faut dire que, toutes les conditions sont rempli pour sortir une jolie pièce dès le démarrage. Structure bien plus robuste donc, moins de vibration ! Tige trapézoïdale, que la DiscoEasy 200 n’a pas ( Simple tige filetées que l’ont peu modifier ) Hé oui rappelez vous, je vous avez dit que cette Discoeasy 200 était réservé au bidouilleur ! Hé bien voila, commande de tiges trapézoïdales pour remplacer celles d’origines de la DiscoEasy 200 faite ! Nous Verrons dans un prochain article comment procéder à cette modification et un comparatif avec et sans. Et bien d’autres arriveront.

En résumé, faut-il avoir peur des imprimantes dites made in China et foncer tête baisser sur une marque française ? ( Dans mon cas Dagoma ) Alors je vous répondrais que non !

Certe, le sav Dagoma est français, mais le but avant tout est de se faire plaisir, et d’avoir un taux de réussite de ses impressions, respectables ! À ce jour,  je ne peu pas dire qu’avec mes Dagoma, que ce soit pour la Neva ou la discoEasy j’y suis parvenu. Pour cela je vais devoir encore mettre la main à la poche et dans le cambouis, pour y apporter des améliorations qui, je l’espère suffiront à me sortir quelque chose de satisfaisant !

Je n’ai bien entendu pas eu à faire intervenir le sav pour la Tornado, puisque fraichement arrivée et ne me pose pas de souci pour le moment ! Ceci dit d’après des retours vu ci et là, il suffit de contacter Tevo et de leurs envoyer une photo ou video du problème, pour qu’ils vous envoient la ou les pièces défectueuses. Délais toujours un peu plus long qu’un sav français, mais il vaut mieux être patient et avoir un matériel qui fonctionne correctement, que d’avoir une machine « Française » ( Assembler en france est plus juste )  Qui passe le plupart de son temps, au sav ou en rade …

Conclusion !

Avec un prix de : 499 euros pour la Neva.

299 euros + 49 euros d’écran ( Indispensable ) Pour la discoeasy 200 et 289 euros pour la Tevo Tornado cette derniere, livré avec deux buildtack, deux buses, deux thermistances. que les autres n’ont pas !

Si vous ne jurez que par le made in France alors la discoeasy 200,sera le meilleur compromis, plus longue à prendre en mains mais qui vous apportera plus grande satisfaction avec le temps… Mais garder en tête que le SAV est francais ! Les pieces detachées elles ne le sont pas !!! À l’exception de la structure, imprimé en PLA.  Que vous pouvez d’ailleur faire vous meme, les fichiers sont disponibles sur leur site…

Dans le cas contraire, fonçez pour la Tornado de chez tevo qui est une très bonne machine !

Dans tout les cas évitez la Neva qui est à mon sens une machine version bêta non abouti ! Un comble pour une imprimante delta 🙂

N’hesitez pas à donner votre avis dans les commentaires et de partager sur les reseaux sociaux ! 

A propos de l’Auteur:

DuPcAuMac

Geek à mes heures perdues, je suis passionné d’informatique, création 3D, de jeux vidéos et plus particulièrement de l’univers Apple. C’est à travers DuPcAuMac que je vais essayer de vous transmettre mes passions.

3 Commentaires

  1. Rudy

    Bonjour à vous, alors j’ai commencé la 3d y a maintenant un peut plus de 6 mois avec une Da Vinci Mini, puis suis passé à une CR-10s que j’ai toujours. Voilà de la pub pour la Dagoma Neva je regarde sur YouTube et là que du bien, donc je me dis fonce Rudy, heureux de recevoir la bête je la teste de suite, le premier print booff, je relance un ptit réglage du plateau et là ça va sauf l’accroche sur le plateau je me dis pas grave on va y mettre de la laque, je relance un print nickel, je teste le changement de couleur nickel, j’imprime un Bébé Groot plutôt pas mal, trop content je décide de printer son Papa et la fini buse bouchée, débouchage et nettoyage de la buse comme l’indique le site de Dogamo qui en passant est vraiment bien fait, je relance le print rebelotte bouchage, je refais la procédure, je change de filament et rebelotte, renettoyage et rebelotte maintenant c’est la buse qui bouge donc Rudy suis la procédure conseiller, je relance un print et reboucher donc la je dis stop 🛑 al la connerie elle va repartir de là où elle vient

    Réponse
  2. David

    Je ne peux qu’être en accord avec l’article, moi même ayant eu une Neva (enfin 4 pour être précis, vu qu’aucune n’a jamais fonctionné plus de deux heures…) Toujours des soucis avec ce modèle, que j’ai décidé lors de mon dernier échange dans les locaux de DAGOMA de la faire tester sous les yeux pour être sure qu’elle fonctionne correctement, depuis la neva est resté dans son carton en attendant d’être vendu, je me suis tourné vers un modèle plus onéreux mais de grande qualité et toujours plug and play (original prusa i3 mk2s pour les intéressés) Alors sincèrement, je trouve ça dommage de dénigré la marque mais il faut avouer que cette NEVA n’est tout simplement pas au point et n’aurait jamais dû sortir… Il suffit de se rendre sur des groupes spécialisés de la marque pour voir chaque jours des postes de personnes ayant des soucis avec.

    Bref dagoma bon SAV mauvaise machine

    Réponse
    • DuPcAuMac

      La DiscoEasy200 n’est pas mauvaise à condition d’y consacrer beaucoup de temps et de lui apporter quelques modifications …

      Réponse

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ads

Groupe Facebook d’entraide Dagoma Niack

Groupe Facebook d’entraide Tevo Tornado France

Ads

Ads

Récent