Sélectionner une page

Imprimantes 3D – Anycubic i3 Mega V2 déballage et test

Imprimantes 3D – Anycubic i3 Mega V2 déballage et test

Le déballage

Cette imprimante est livré avec une quantité généreuse d’accessoires, c’est celle qui m’a le plus agréablement surpris à l’ouverture du carton …

 

La voila, la petite dernière qui vient rejoindre mes DiscoEasy200 et ma Tevo Tornado

La Anycubic i3 Mega V2

Un emballage qui en impose, dans lequel nous trouvons certainement le plus d’accessoires et ça, c’est vachement sympa !       La  check-liste :

  1. L’imprimante biensure ( Robuste elle en impose ! )
  2. Une bobine de PLA 1K ( Couleur aléatoire ) Rien que ça …
  3. Les outils nécessaires à l’installation avec une paire de gant pour les parties de l’imprimante lubrifié
  4. un capteur de détection de fin de filament
  5. la carte SD avec adaptateur USB
  6. Le cable USB pour printer depuis son ordinateur
  7. une notice détaillé ( En anglais mais rassurez vous tellement intuitive que vous n’en aurait pas besoin )
  8. Une tête complète de rechange et ça c’est top aussi !
  9. Une spatule qui vous allez le voir est anecdotique grâce à son plateau Ultrabase

Assemblage 

Ici pas grand chose à dire, la i3 Méga arrive déjà presque montée ! Il vous faudra à peine 5 minutes pour assembler les deux parties de l’imprimante avec 4 vises de chaque coté à l’aide de la clé allen fourni …

Petit point de vérification avant l’allumage, la i3 Méga est prévu pour une installation électrique de 110v ou 220v qu’il suffit de sélectionner à l’aide d’un petit switch, accessible sans démonter quoi que ce soit. Cependant, je vous conseil de faire comme moi et d’imprimer ce petit cache qui mettra ce bouton à l’abris, pour éviter les mauvaises surprises… On est jamais trop prudent !

Une fois assemblé, cette imprimante est vraiment très agréable à regarder ! Ni trop Grande, ni trop petite. Avec un volume d’impression appréciable de 210 x 210 x 205 Soit, légèrement plus grand que ma DiscoEasy200 avec ses 200 x 200 x 200

Première mise en route et réglages

Apres avoir Vérifié le switch pour le voltage de votre i3 Méga il est temps de l’allumer.

Une douce mélodie vous accueil et un écran tactile de taille satisfaisante flatte vos pupilles, c’est en tous cas plus agréable à regarder que nos traditionnels écrans qui, malgré le fait de faire le boulot sont un peu dépassés technologiquement parlant …

Premiere chose à faire, le réglage de l’offset. Rien de bien compliqué ici mais, il faudra le faire avec minutie ! La clé de la réussite pour vos futures impressions. Et celle-ci, plus que les autres auras besoin que l’on soit attentif à ne pas régler un offset trop bas, afin d’éviter une premier couche trop écrasé qui, sur son plateau Ultrabase vous causera des petits soucis.

Et à contrario, première couche qui ne devras pas, non plus être trop haute sous peine de ne pas adhérer et de faire capoter votre impression. Donc, prenez votre temp pour cette partie qui est la plus délicate à réaliser pour des résultats optimaux !

J’ai été agréablement surpris par la qualité de se revêtement qui est pour moi maintenant un incontournable !! Il est possible de l’acheter seul pour l’adapter à une autre imprimante, ce que je vais m’empresser de faire avec chacune d’entres-elles !  Rappelons qu’est ce que l’Ultrabase, c’est une plateforme brevetée, qui permet une excellente accroche durant l’impression et un décollement sans forcer une fois le plateau refroidi. Et ça MARCHE !!!

 

Premier print

Ça y est ! Vous êtes enfin prêt à lancer votre première impression, ça tombe bien la carte SD fourni avec votre i3 Mega contient un fichier .Gcode, qu’il vous suffira de sélectionner sur votre écran après l’avoir inséré sur le coté droit ou se trouve également le port USB, qui vous permettra d’imprimer directement si vous le souhaitez avec votre Slicer préféré.

Ce fichier est un couple de hiboux tout mignon.

Là encore je suis agréablement surpris par la qualité de cette imprimante silencieuse il faut le préciser ! Bon alors ok, fort à parier que ce Gcode a été Slicé avec des paramètres de compétitions. Il n’empêche que le résultat est là c’est très très propre regardez par vous-même sur les photos ci-contre et dans ma vidéo en fin d’article ( Je vous ai mis un petit timelaps  de ce premier print ainsi que la preuve de la réussite concernant l’accroche durant l’impression et le décollement à l’effleurement une fois le plateau refroidi

Conclusion

Avec un prix d’appel de 379 € sur Amazon  ( Livraison le lendemain ) Cette imprimante est un excellent choix !

Ses points forts :

  • Le prix
  • Presque plug and play
  • Silencieuse
  • son écran tactile
  • Son plateau Ultrabase
  • Sa qualité de fabrication ( Robuste )
  • Sa qualité d’impression

Son point faible ( Oui j’en ai trouvé qu’un )

  • Exige un réglage très fin de son plateau

Si vous avez le budget, si vos exigences en terme de tailles d’impression n’excèdent pas les 210 mm, déjà confortable pour de beaux print et que vous ne souhaitez pas forcement bidouiller et voulez sortir de belles pièces, sans vous casser la tête. Alors foncez sur cette imprimante qui vous comblera à coup sure !

A propos de l’Auteur:

DuPcAuMac

Geek à mes heures perdues, je suis passionné d’informatique, création 3D, de jeux vidéos et plus particulièrement de l’univers Apple. C’est à travers DuPcAuMac que je vais essayer de vous transmettre mes passions.

2 Commentaires

  1. Julien

    Lu

    280€ sur ali, pourrais tu me donner le vendeur et le stock ?

    Merci

    Réponse

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ads

Groupe Facebook d’entraide Dagoma Niack

Ads

Ads

Récent